Livraison offerte à partir de 50€ !

Quelles céréales cultive-t-on en France ?

céréales en France
Partager sur 

De l’emblématique blé au seigle, chaque céréale a une histoire fascinante, des raisons uniques de sa culture et des débouchés qui façonnent non seulement l’agriculture française, mais aussi son économie et sa culture. Explorez avec le paysage varié des céréales cultivées en France.

À la découverte des céréales cultivées en France

1. Le blé

Le blé occupe une place de choix dans le paysage agricole français. Son histoire dans le pays remonte à des millénaires, remontant aux premières civilisations agricoles de la région. Principalement cultivé pour sa farine, le blé est un ingrédient clé dans de nombreux plats emblématiques français, du pain aux pâtisseries en passant par les pâtes.

Mais le blé ne se limite pas à nos assiettes. Il trouve également sa place dans d’autres domaines, comme la production de biocarburants, de médicaments et même dans la construction. La France est l’un des principaux exportateurs mondiaux de blé.

2. Le maïs

Le maïs, venu des Amériques, a trouvé sa place dans les champs français depuis le XVIe siècle. Il est très polyvalent et a vite gagné en popularité ici.

Dans nos assiettes, on le retrouve en farine de maïs, en pop-corn ou même en aliments fermentés tels que la polenta. Sa plus grande utilisation reste quand même l’alimentation animale en particulier les bovins, les porcs et les volailles. Et le maïs ne s’arrête pas là ! Il aide aussi à faire des biocarburants.

3. Le sorgho

Le sorgho, originaire d’Afrique, est une petite nouvelle dans les champs français, mais elle se fait vite une place. Pourquoi ? Parce qu’elle résiste très bien aux défis climatiques comme la sécheresse et qu’elle est moins gourmande en eau. On la trouve surtout dans le sud de la France et elle sert à plein de choses : pour manger, nourrir les bétail et même faire des bières et des alcools locaux.

Côté assiette, on utilise le sorgho en farine dans nos plats traditionnels, en grains ou en pâtes. Et ce n’est pas tout, le sorgho aide aussi à produire des biocarburants. C’est une vraie polyvalente !

4. Le millet

Le millet, cette céréale ancienne oubliée mais pleine de surprises, fait son retour en France. Pourquoi ? Parce qu’elle est une céréale très nutritive et qu’elle résiste bien aux conditions difficiles. Même si elle vient d’Afrique et d’Asie, on la cultive de plus en plus en France, surtout là où il pleut moins.

On trouve le millet dans nos assiettes sous différentes formes : en grain, en farine ou même en bière ! C’est une super alternative sans gluten au blé ou à l’orge. Et ce n’est pas tout, les animaux l’adorent aussi, surtout là où l’eau est rare. Cultiver du millet, contribue à la diversification des cultures offrant aux agriculteurs une solution pour faire face aux défis du climat et de l’économie.

5. L'orge

L’orge, avec son histoire qui remonte à l’époque des Romains, est bien ancrée dans les champs français. Comme le blé, on la cultive surtout pour manger et pour faire de la bière. Et parlant de bière, la France a des brasseries artisanales géniales qui utilisent de l’orge locale pour créer des bières de qualité.

Mais l’orge n’est pas seulement pour nous, les humains. Les animaux comme les chevaux et les poules en raffolent aussi. Et ce qui est génial avec l’orge, c’est qu’elle pousse presque de partout en France.

6. Le seigle

Le seigle, moins courant que le blé ou le maïs, occupe néanmoins une place significative dans l’agriculture française. Historiquement cultivé dans les régions nordiques pour sa robustesse face aux conditions climatiques, le seigle a plusieurs usages.

Il est principalement récolté pour son grain, utilisé dans la fabrication du pain de seigle, des spiritueux comme la vodka et le whisky, et comme alimentation pour les animaux.

La culture du seigle est importante pour maintenir la biodiversité agricole en France. Elle offre une alternative précieuse aux cultures plus courantes comme le blé et le maïs, surtout dans les régions aux conditions moins favorables. De plus, son attrait croissant en tant qu’alternative saine au blé renforce sa présence sur le marché national et international.

7. L'avoine

L’avoine, souvent sous-estimée, occupe une place importante dans l’agriculture française depuis des siècles. Bien qu’elle ait été moins mise en avant que le blé ou l’orge, elle gagne en reconnaissance grâce à ses qualités nutritionnelles et sa polyvalence.

En France, l’avoine est largement utilisée comme alimentation pour le bétail, notamment les chevaux, les bovins et les volailles. Par ailleurs, sa présence dans l’alimentation humaine se renforce : que ce soit en flocons pour le petit-déjeuner, en farine pour la cuisine ou en ingrédient pour la boulangerie et la confiserie. L’avoine joue un rôle croissant dans nos assiettes et nos champs.

8. L'épeautre

L’épeautre, céréale ancienne par excellence, a su conserver sa popularité malgré l’essor d’autres variétés. Elle est cultivée depuis l’époque médiévale en France. L’épeautre a un grain plus gros et contient moins de gluten que le blé moderne, ce qui en fait une option prisée pour ceux qui cherchent des alternatives plus saines.

On la retrouve dans des produits comme le pain d’épeautre, les pâtes et même dans certaines bières artisanales. Sa saveur légèrement plus prononcée donne une touche rustique aux plats.

9. Le riz

Le riz, bien qu’il soit plus associé aux cuisines asiatiques, est également cultivé en France, principalement dans le sud du pays où le climat est plus chaud. Sa culture nécessite des rizières et un système d’irrigation spécifique, ce qui en fait une culture à part.

En France, le riz est principalement consommé sous forme de riz complet ou raffiné. Il est également utilisé dans la cuisine française pour préparer des plats comme la paella ou le risotto.

10. Le quinoa

Le quinoa, originaire d’Amérique du Sud, a trouvé sa place dans les champs français. Sa popularité a explosé ces dernières années en raison de ses nombreux bienfaits pour la santé et de sa polyvalence en cuisine.

En France, le quinoa est principalement cultivé dans des régions comme le Languedoc-Roussillon. On le retrouve dans des salades, des plats végétariens et même dans des desserts.

Conclusion

Les céréales cultivées en France, de l’incontournable blé au délicat millet, tissent ensemble une histoire riche et diversifiée. Chaque céréale, du blé omniprésent au sorgho émergent, contribue à l’agriculture, à l’économie et à la culture du pays. Ensemble, elles témoignent de la diversité et de la résilience de l’agriculture française, offrant une base solide pour l’avenir de la sécurité alimentaire et de la durabilité environnementale.

Articles ou recettes qui pourraient vous intéresser 😉

Retour en haut
gamme+complète

Explorez le pouvoir des récoltes anciennes 🌱

10% offerts

sur votre 1ère commande !